page éditée le 16/04/03
dernière mise à jour : le 16/04/03
--
> archives programmations----> sommaire diffusions---- > archives festivals

[english]

accueil---recherche---structures---cinéastes---films---textes---entretiens---pratique---adresses ---liens
cineastes.net

 

Mire Présente : La Combinatoire
— 28 /31 mars 2003


intro
présentation de Mire
définitions
présentation
propositions
intervenants
programme et calendrier
distributeur et remerciements
lieux et tarifs
contact

> télécharger le pdf




" être mieux assis que debout que couché qu’assis " Samuel Beckett

•la combinatoire

• 28 au 31 mars 2003 à Nantes

Oxymore, Le Cinématographe, Frac des Pays de la Loire, ERBAN et Mire.

Sur une proposition de Pascal Leroux pour Mire avec l’aide de Marie-Pierre Duquoc

et la collaboration de Isabelle Carlier, Cathy Defay, Carine Léquyer, Olive Martin, Miles

McKane, John Morin, Colas Ricard.

• En collaboration avec Le Frac des Pays de la Loire, L'ERBAN, Bandits-Mages,

Oxymore, Le Cinématographe et La Bibliothèque Médiathèque Hermeland

Avec le soutien de la DRAC des Pays de la Loire, le Conseil Régional des Pays de la

Loire, la Ville de Nantes, le Conseil Général de Loire-Atlantique, L'ERBAN (Ecole

Régionale des Beaux-Arts de Nantes), Ciné Nantes et Oxymore.




• présentation de Mire

Mire a été créée en 1993 pour la promotion et diffusion du cinéma expérimental à

Nantes et ses environs.

Inscrire le cinéma dans un dialogue permanent avec tout l’espace artistique… Etablir

des liens ou des ponts entre les différentes formes d’art, créer des résonances entre

celles-ci, réfléchir aux différentes formes de diffusion pour les réinventer sont autant

d’objectifs qui stimulent notre travail de diffuseur.

Le caractère expérimental du cinéma que nous défendons repose autant dans la forme,

le fond et les moyens que nous engageons et convoquons pour le montrer…

Ces objectifs s'articulent sur plusieurs axes, de la diffusion à l'aide à la réalisation.

Avec :

• L’organisation de séances sous formes thématiques, monographiques et invitations.

• La collaboration et la participation à des événements organisés par différents parte-naires,

institutionnels ou associatifs.

•L’Organisation d'ateliers destinés à un public scolaire ou parascolaire

•La mise à disposition d'une documentation autour du cinéma expérimental

•La mise en place de projets de réalisation avec des artistes cinéastes ou plasti

ciens, l’aide à la production en vue d’une diffusion, exposition.

•La mise à disposition d'un espace laboratoire et prêts de matériels pour les adhé

rents.

 


• définition•s•

Du projet artistique à sa conception et sa diffusion, de l’oeuvre à la mise en oeuvre,

La Combinatoire reformule le lien, le entre, la particule qui relie un espace à un autre,

un objet à un autre, des moyens vers des fins, etc…

Combiner c’est :

Reformuler le mathématique, le scientifique vers l’artistique

Déployer et chercher…

Déployer : un processus de travail, une méthodologie

Déployer, chercher, déplacer…

Créer des règles, les dérégler pour inventer…

Répéter

Détourner

Associer

Jouer et déjouer les langages et les écritures et ses modes d’application…

Additionner, compter, multiplier

Inventer le mathématique, le poétique, le mécanique, l’artistique, l’informatique…

Permuter ? Générer ? Dégénérer ?

Explorer

Répéter

Mettre au point une méthode exploratoire

Créer un processus à sa dérive ? Une quête à sa perte ? Un possible à son épuisement ?

Etc…?

Finir ?

 



• présentation

Le cycle La Combinatoire a été imaginé à partir de l’oeuvre télévisuelle de Samuel

Beckett : Quad.

Elaboré autour de la notion de permutation, nous proposons un cycle sur quatre jours

comprenant des conférences, performances sonores et visuelles, projections de films et

vidéos, repas compris.

La méthode combinatoire s’applique au projet de diffusion et aménage la possibilité de

croisemenst, de circulation et d’interférences entre les différents supports, modes et

formes présentés. Convoquer différentes attitudes artistiques, créer des liens ou révé-ler

des points de jonction entre différentes méthodes et disciplines, ouvre et explore

l’image - au sens le plus large et d’une manière non exhaustive - dans sa pratique

contemporaine.

Puisant nos sources dans l’histoire d’une pratique expérimentale nous reviendrons sur

des attitudes de création des années 60-70 issues du cinéma structurel et de l’art

conceptuel, et nous établirons des liens avec des projets contemporains cinéma, vidéo,

vidéo-danse et performance, poésie, musique et arts plastiques, prolongés par les nou-velles

technologies, le numérique et internet…

 


• propositions : combiner du combinatoire

•projections de films et vidéos sur quatre axes thématiques

Combinatoire exploratoire, processus et développement

C’est le processus qui, dans son application, forme la ligne scénarique du projet. Les

méthodes de travail employées et les enchaînements de causes à effets, ont valeur de

récit. L’accumulation des actes, règles, lois, devient acte artistique.

•• Combinatoire, du possible à son épuisement

La règle du jeu détermine l’action tournée et la possibilité d’une fin (fin et but). Le dérè-glement

de ces règles peut épuiser les possibles du film. Le bouleversement des codes

optiques et cinématographiques éprouve le seuil du visible, épuise le spectateur dans

ses capacités à voir ou ne pas voir… Enfin et cependant du possible à son épuisement

n’épuise pas tout les possibles d’épuisement ni nos ressources de spectateur… heureu-sement…

••• Combinaison, répétition ? saturation ? aliénation ? révélation ? initiation ?

Images balbutiantes, samples, rythmes, boucles, l’usage de la répétition est une danse

ou transe, un rituel initiatique. Elle peut être lu comme simple bégaiement, un com-mentaire

critique ou analytique de l’image; et de l’infini de la ritournelle, court la pos-sibilité

de sa perte.

•••• Combinatoire circulatoire

D’un processus à sa dérive le film s’invente du mathématique au poétique. La structu-re

formelle du film sert un projet indéfini, sorte de jeu de piste qui d’associations en

détournements, mène le spectateur à l’errance.

 



• les intervenants



Olivier Koechlin
: conférence multimédia et algorithme

Musicien et ingénieur de formation, il a travaillé tout d'abord dans l'industrie maritime

et aéronautique. Dans les années 80, il est chercheur en traitement de signal et en

informatique musicale à l’Ircam puis au Groupe de Recherches Musicales de l’INA, où il

conçoit également de nouveaux outils d'analyse documentaire sur la radio et la télévi-sion.

De 96 à 2001, il est directeur adjoint de la société Hyptique, où il réalise de nom-breux

produits multimédia interactifs (les cédéroms Yves Saint Laurent, La musique

électroacoustique, les site de l’ONJ, de plusieurs festivals etc.). Parallèlement, il

enseigne à l'université Paris VIII, à l’ENSBA, au CNAM et à l’École nationale de la photo

en Arles. Auteur multimédia lui-même, il dirige actuellement le projet Maâllem

Experience, un spectacle vivant et un cédérom, mêlant musique traditionnelle des

Gnaoua du Maroc, composition électroacoustique et dispositif graphique interactif.

•Lundi 31 mars 18h ERBAN

 

Bruno Elisabeth : conférence

L’intervention du hasard dans l’émergence et l’élaboration de sens au

coeur d’une pratique plastique multimédia

•Samedi 29 mars 18h Cinématographe



Brian Reffin Smith
: performance conférence

•Né à Sudbury, Grande-Bretagne, en 1946. Études à la Brunel University et au Royal College of Art de

Londres. Enseignant en art et design informatique au Royal College of Art de 1979 à 1984. Enseignant à

l'École Nationale des Beaux-Arts de Bourges et à l'Université Paris 1. Vit et travaille à Berlin et en France.

Expositions collectives dont Electra, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, 1983; Ars Electronica,1987,

Linz; Pixim, 1988, La Villette, Paris.

• Art et technologie ont tous deux un rapport avec l'invention et la connaissance. Mais

le problème, amplifié par l'usage de l'ordinateur, est que l'imagination tournant à vide

est vaine. L' i nvention doit se rapporter à un réel problème du monde, à un réel problè-me

de technologie, ou à un réel problème de l'art contemporain. Si jamais elle est adé-quate

à l'art, toute simulation doit se rapporter à des problèmes politiques ou artistiques.

Toute critique doit aussi être adéquate à ces problèmes - compter les pixels ne suffit pas!

Mon travail n'est pas "réellement" une simulation. C'est plutôt une tentative de discours

critique à propos de l'art de la simulation sur ordinateur. Tout peut arriver dans l'esprit

du spectateur. Si le faux texte voulait dire quelque chose, que dira i t-il ?

•Il présentera à Nantes la Zombinatoire. Une pièce d’art Zombie une oeuvre sans qua-lité

du tout.

•Vendredi 28 mars 21h30 0xymore



Uli Troyer
: Performance sonore

Uli Troyer est un artiste sonore de Vienne. Il prépare ses compositions comme d'autre

font leurs recettes dans leur cuisine. Il a reçu la Mention Honoraire du Prix Ars

Electronica 2000, pour ces compositions dignes de dessins animés bon marchés, utili-sant

quelques sons récoltés ça et là, infiltrant naïvement les déboires électro-acous-tiques

de ses aînés.

Vienna based sound artist Uli Troyer, recently awarded an Honorary Mention at the Prix Ars Electronica

2000 ( the 2000 Ars Electronica competition were so generous to Carsten Nicolai that they handed down

an honorable mention to his aesthetic twin Uli Troyer…

As Mego put it: "If there remains time between cooking and inviting friends for dinner, Uli works on

soundtracks for imaginary cartoons using digital errors combining them with organic sounds and rhythms

of the kitchen.

•Vendredi 28 mars 22h30 0xymore



Robonom et Yoann Trellu
: Performance sonore et visuelle

Robonom est un collectif d’improvisation électronique, analogique, de +/- six musiciens, actif depuis

quatre ans, entre Nantes, Québec, Paris et Berlin.

Leurs propositions (installations sonores, disques, bandes son...) sont en général basées sur l'interaction

de fonctions simples générant des comportements sonores complexes.

• Yoann Trellu, vidéaste, "bricoleur" multi-média, travaille à partir de fragments du réel

et les intègre à la matérialité de l’image vidéographique, électronique et numérique.

Dans son processus de traitement de l’image, on remarque une attitude qui rappelle

celle de certains plasticiens sonores

• Ils proposeront : 913=1611855 une comédie musicale- réécriture de 36 secondes de

la vie de Baby Lawrence - une proposition pour un temps non linéaire.

•Samedi 29 mars 19h30 0xymore



Théâtre Amok
: performance théâtre

Le Théâtre Amok créé par Ronan Cheviller et Jean-Marie Lorvellec développe des projets artistiques sin-guliers,

la recherche théâtrale et la pédagogie.

Poursuivant le travail engagé par Le mouvement pour le ralentissement de la terre, le Théâtre Amok pré-sente

des spectacles et des performances théâtrales, et s'intéresse aux créations in situ. Un laboratoire

 

 

• calendrier la combinatoire



•Vendredi 28 mars


•Oxymore •soirée + repas•

19h ouverture avec projection de :

Quad de Samuel Beckett

20h Petite combine pour l’autre et amont Théâtre Amok

20h15 Quad in Confusion Pierre Huyghe vidéo en installation

Slow Angle Walk (Beckett Walk) Bruce Nauman vidéo en installation

20h30 Repas

21h30 Zombinatoire Brian Reffin Smith lecture performance

22h30 Performance sonore Uli Troyer

•••

 

 

•Samedi 29 mars


•Cinématographe

combinatoire exploratoire, processus et développement

15h Wavelength Michael Snow 16 mm 45'

16h Der Lauf Der Dinge Peter Fischli et David Weiss 16mm 31'

Bouquets 21-24 Rose Lowder 16mm 4'

•Petite combine pour l’autre et amont Théâtre Amok

17h Block Print George Griffin 16mm 17'

G.G. Mobius Mathew Evens vidéo 7'

Gurtrug N°1 Werner Nekes 16mm 14'

Adebar Peter Kubelka 16mm 3'

Stereo Cane Capovolto vidéo 20'

18h L’intervention du hasard dans l’émergence et l’élaboration de sens au coeur

d’une pratique plastique multimédia Bruno Elisabeth Conférence


•Oxymore •soirée + repas•

19h30 913=1611855 Robonom et Yoann Trellu

19h45 Platine Thomas Rodriguez vidéo en installation

20h30 Repas

21h30 •• combinaison : répétition ? saturation ? aliénation ?

révélation ? initiation ?

Two Space Larry Cuba 16mm 8'

Danse 1 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

•Petite combine pour l’autre et amont Théâtre Amok

Berlin Horse Malcom Le Grice 16mm 9'

Danse 2 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

L'interview Marie Voignier vidéo 6’

Danse 3 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

Danse 4 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

Variations on a Cellophane Wrapper David Rimmer 16mm 8'

Danse 6 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

Tango Zbigniew Rybczynski vidéo 10'

Danse 22 Raphael Montañez Ortiz vidéo 4'

•••••

 


•Dimanche 30 mars


•Frac des Pays de la Loire

16h Performance poésie sonore Bernard Heidsieck


•Cinématographe

combinatoire : du possible à son épuisement

20h30 Secondary Currents Peter Rose 16mm 16'

Start Werner Nekes 16mm 10'

La Sortie Siegfried Fruhau 16mm 6'

Touching Paul Sharits 16mm 12'

Balance Ball Jean Pierre Bertrand 16mm 7'

Observation 762 Bart Dijkman vidéo 7'

Sans Titre Jean Pierre Bertrand 16mm 4'

Microfilm Georges Rey 16mm 3'

The Eye of Count Flickerstien Tony Conrad 16mm 11'

••••

 

 

•Lundi 31 mars


•ERBAN -
Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes

18h Conférence multimédia et algorithme Olivier Koechlin


•Oxymore

•Combinatoire circulatoire

20h Isabelle Dehay Installation

20h 30
Zorn’s Lemma Hollis Frampton 16 mm 60'

Essai sur des rythmes variables Mathieu Martin 16mm 9'20

Disques stroboscopiques du 19e siècle Dominique Willoughby 16mm 13'40

Triptych Robert Arnold vidéo 10’

LMNO Robert Breer 16mm 10'

••••

 


• les lieux

0xymore, 8 place François II, 44200 Nantes

Frac des Pays de la Loire, La Fleuriaye, 44470 Carquefou, Tél. 02 28 01 50 00

ERBAN (Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes), 5 rue Fénelon 44000 Nantes

Le Cinématographe, 12 rue des Carmélites, 44000 Nantes

Mire, 3 rue Bias, 44000 Nantes, Tél. 02 40 89 78 07


• tarifs

• Pass 4 jours •repas compris•

disponible à partir du 17/ 03/ 03

Plein tarif = 20 E

Etudiants/Chômeurs = 15 E

Adhérents Mire / Apo 33 / La Valise = 10 E

• Soirée avec Repas Oxymore = 6 E

• Projections Cinématographe = 3 E

•Mire 3 rue Bias 44000 Nantes - Tél./Fax. O2 40 89 78 O7 - Email : mire.exp@free.fr

••••••

 

 

 

• distributeurs & remerciements

Centre Culturel Suisse - Zurich

Cinédoc - Paris

Electronic Arts Intermix - New York

Gallery Marian Goodman - New York/Paris

Heure Exquise - Lille

Light Cone - Paris

Montevideo - Amsterdam

 


Mire, mars 2003.




Contact

Mire
3 rue Bias
44000 Nantes
t él./fax. O2 40 89 78 O7
mire.exp@free.fr

http://mireapo.nerim.net




haut de page
------------

la page de Mire sur cineastes.net :
http://www.cineastes.net/st/mire.html