page éditée le 01/12/02
dernière mise à jour : le 01/12/02

> l'ébouillanté----> principales structures francophones

[english]

accueil---recherche---cinéastes---films---textes---entretiens---festivals---pratique---adresses ---liens


cineastes.net

L'ébouillanté #15 /juin 1999, Paris
— news —


1. Les infos
2. Les films


télécharger en word (.rtf) :
news #15





h
aut de page
1. Les infos


MTK > GRENOBLE

Alors par quoi on commence ? Sophie Marceau ou la tireuse fraîchement acquise au prix d’une monégasque sudation. Une tireuse disions-nous, contact 16/16 de type OZK anno 1972, made in Czechoslovakia. Pour l’ambiance, cette bécane ressemble comme un bon à tirer à une bonne vieille Matipo von Debrie.
La première semaine de juin nous avons accueilli le collectif SUPEROTTOMONAMOUR von Torino.
Comme son nom l’indique ce groupe affectionne plus particulièrement le format Super8. Foin de tout sectarisme, ces membres tendent vers une pratique ouverte à d’autres formats. Ce n’est qu’une histoire de temps, d’argent, de locaux, le labo actuel se trouvant dans la salle de bain de Paolo von ZUR von Zenit. En une semaine, ils ont pu faire avancer leur projet de film : sur un rythme tout méditéranéen, sauce Grenoblette, les torinellis ont développé moult cartouches S8 en C4 et procédé à forces virages.
Voila, que dire d’autre sinon que nous t’avons déjà envoyé l’article du sieur Blick à propos des origines du cinéma et une illustration des frères lumières sur le même thème. Les as-tu bien reçu à bon port ?
Bon allez, N’golo N’golo quand même.

LABOMÉTRIQUE > TOULOUSE

Depuis notre voyage dans les pays de l’est l’an dernier d’ou nous avons ramené des spires, l’association «Labométrique» a été creé en décembre. Nous avons par la suite acheté les produits nécessaires au developement des films chez FRPC/Conquet et avons finalement réussi à developper dans une baignoire. Depuis, le manque de local nous a bloqué dans notre élan créateur, nous empêchant de contracter des adhérents même si certaines personnes se montrent déjà intéressées. Malgré cela,nous tournons actuellement tous les deux un film Court en 16mm noir et blanc qui a pour titre «La folie».
Nous sommes à la recherche de matériel pour le labo (caméra S8,16mm,table de montage, projo et surtout d’un local)
Comme Julien ne sera pas là à la rentrée vous pouvez contacter Guillaumme au 05 61 39 02 09



ZÉBRA > GENÈVE

Mars 99 : On vient de faire une réunion sans queue ni tête, pour le moment on est un peu en attente de ce nouvel endroit dans la maison des habitants à l’îlot 13, mais le chantier a déjà du retard avant d’avoir commencé... Probablement fini dans une année seulement, c’est la dure loi des chantiers. On est dans une phase de transition sans pouvoir véritablement passer à l’action, c’est déroutant et j’espère que l’on ne va pas se perdre, parce que le potentiel de gens et de choses à faire est vraiment là. On cherche : TRUCA, technicien-touche-à-tout, matériel de transfert film-vidéo-film... et la liste est interminable.
Catherine a fait un essai sur notre belle tireuse DS-8, elle va pouvoir t’en chanter des louanges la semaine prochaine à Paris (back in town). On étudie aussi les possibilités de subventionnement divers, mais comme on ne sait pas où on va (pas encore vu) c’est une choses pas facile.Juillet 99: J’attend de savoir si on va recevoir le pactole de 12000.- CHF de la ville pour pouvoir s’acheter une tireuse optique... réponse ces prochains jours... donc, ça bouge encore - on risque de faire un appel pour une truca, mais comme tout le monde fait de même...



MIRE > NANTES

quelques nouvelles comme ca, sur le coin du comptoir. Apres le 16 xenon, nouvelle montee en puissance : on a recupere 2 projecteurs 35mm Westrex made in chicago. c’est pas des toutes premiere jeunesses puisque lampes a charbons mais ya de bons espoirs de remettre en route ce qui ressemble plus a une loco qu’a une lanterne magique. il ne reste plus qu’a monter la salle autour et trouver de quoi l’alimenter.
de tres beaux films super 8 sont sortis des ateliers enfants... (Marie-Pierre et Michel)
Isabelle Dehaye reprend le flambeau de la gestion du labo Mire l’annee prochaine.
Projet «Copyright/Copywrong» en fevrier 2000 avec l’école des Beaux-arts de Nantes.
Le Cinématographe a Nantes, salle sans exploitation, essaie de se restructurer pour une activite reguliere l’annee prochaine.
Un atelier prevu en aout et d’autres a suivre, en partenariat avec l’Art du Mouvement a Angers (Christophe Passemard et Laurence Parnakian).
Il fait enfin chaud à Nantes.


AD LIBITUM > CRAS

Laure et Chris se sont détachés de l’Atelier MTK pour tenter ensemble et ailleurs une nouvelle expérience.
C’est avec détermination et après longue réflexion que nous avons cherché à intégrer notre pratique du film à notre désir de nature. Ce choix nous a amenés dans un ancien moulin, jusqu’à Cras, un petit village de 120 habitants à 39 kms à l’est de Grenoble. Dans ce lieu, en cours de restauration, nous avons installé un atelier de travail, ad libitum.

L’association AD LIBITUM est un atelier d’expérimentation sur l’image et le son; au choix, à volonté, suivant son bon plaisir, son envie, selon son désir, sa fantaisie, son caprice...
Parmi les activités pouvant concerner les ébouillantés, voici en germe les idées auxquelles nous avons pensé; en vrac...

Ad Libitum:
- effectue des travaux de trucages et de gonflages spéciaux pour des cinéastes, dans le cas seulement où une collaboration artistique peut exister.
- répare, restaure et sauvegarde des films expérimentaux et amateurs.
- accueille des musiciens et/ou cinéastes sur projet durant quelques périodes déterminées dans l’année.
- organise des formules de stages à double polarité. A inventer... par exemple, le pain et la réticulation, la prise de son et la pêche, les graines germées et les rapports image-son, l’habitat sain et les virages chimiques, les matières sonores et les peintures à l’ancienne...
Cras, Juin 99. Chris Auger - Laure Sainte-Rose



L’ABOMINABLE > PARIS

Dernière décision du Bureau Politique : la reprise des adhésions à la rentrée. En tenant compte de ceux qui était en attente, les deux premières formations devraient être complètes. Après ça, y’a de l’espoir. Ah, et puis le même bureau a décidé à l’unanimité qu’on aurait le téléphone. Tout arrive. Et puis L’Abominable s’agrandit ! 100 m2 en quatre pièces, mais toujours en sous-sol. Salle de montage, salle de projection privée et bureau chill-out. Travaux du 13 au 19 juillet. Volontaires bienvenus.
On a reçu de la maison Kodak notre première galette de SO-383, film de tirage couleur sans dorsale compatible ECP, soit disant avec les mêmes valeurs de tirage que la 7386. Support polyester, c’est le projo qui se raye avant la boucle.



ÉLU PAR CETTE CRAPULE > LE HAVRE

LES HAVRAIS NE SONT PAS MORTS

(mais ils partirent à 4 et il ne resta pas grand monde à l’arrivée) Concernant LE LABO (gentiment baptisé RUE GAMMA) je suis à peu près le seul survivant. Hier, j’ai posé le dernier joint de silicone dans le bac et j’ai testé notre plomberie en tuyau de jardin : après avoir resseré quelques SERFLEX, j’ai pu constater à travers mes larmes de joie que les fuites étaient colmatées pour de bon ! Il y a un bon dieu pour la crapule. L’été s’annonce donc triomphal puisque les premiers développements devraient en sortir (entre temps, les négatifs se sont accumulés)

ÉLU PAR CETTE CRAPULE continue ses programmations, moins régulièrement. Nous pouvons disposer d’un espace de 15 m X 15 m (avec un gros poteau au milieu), situé dans le meme batiment que le labo et que d’autres activités (ateliers, espace d’art contemporain) qui permet d’accueillir des installations et du cinéma élargi. Ce que nous avons fait avec nos amis de LLOG au mois de mars (je vous fais un gros boujou en passant) et une soirée «boucles» avec projections, installations et espace sonore. Qu’on se le dise ! Pour ceux que ça intéresse, me contacter.
Il n’y a pas grand chose à rajouter. J’espère être parmi vous pour le prochain preview show de Light Cone.
SALUT!
CHRISTOPHE.



AVIS DE RECHERCHE

Silvi Simon a quitté Bruxelles avec sa spire sous le bras. On la dit quelque part en Bretagne... Pour un nouveau labo ?





haut de page
2. Les films


Films, performances et installations réalisés à Zebra Lab (Genève) :

Fenja Abraham et Lea Jaecklin :
-«Un comportement correct se paye», 16mm, N&B, en cours de réalisation.

Lea Jaecklin :
-«des images presque monotones», Installation S.8 en boucle, N&B, 1994.
-«absence of words», S.8, 10 min, sonore, 3 image/seconde, 1995.
-«m.o.» S.8, N&B, 10 min, 1996.
-«michi» Installation S.8 en boucle, N&B, 1996/97.

Franziska Walt :
-«Sans titre», S.8, 3 min, muet, N&B/couleur, 1996.
-«Mandelmond», S.8, 5 min, sonore, N&B, 1996.
-«Harz», S.8, 33 min, sonore, N&B, 1998

Gaëlle Rouard :
-«Cinéma permanent», Installation avec 18 projecteurs S.8 et 16mm, N&B, 1996

Massimo Gruppo :
-«Cinéma permanent», Installation avec 18 projecteurs

Caroline Suard :
-«H2O», S.8, 8 min, négatif N&B/couleur, 1996.
-«Sans titre»(Passage) Installation 6 projecteurs S.8, N&B, 1996.
-«Trajectoires», Installation 6 projecteurs S.8, N&B et bleu, 1996.
-«Sans titre»(Rivière) Installation 2 proj.S.8, N&B sur dessin, 1996.
-«Sans titre»(Ville), Installation 6 projecteurs S.8, N&B, 1997.
-«Sans titre»(Pieds) Installation 2 proj.S.8, N&B, 1997.
-«Sans titre»(Toile) Installation S.8, N&B, 1997.
-«Du vent pour les vaches» 16mm N&B / couleur, sonore, 19’, 1998

Birgit Schiemann :
- "Submersion", 16 mm, 6 min., muet, N&B / couleur, 1997
Catherine Tissot :
-«Les lits» S.8 en boucle, N&B, 1996.
-«Séquence», Installation 3 projecteurs S.8, N&B, 1997.
- «Sans titre 1» 16 mm, 18 i/s ou 24 i/s, n/b et couleur, 5 min, silent,
1995.
- «Sans titre 2» 16 mm, 25 i/s, n/b, 7 min, sonore magnétique, 1997.

Blaise Tolck :
- Installation S.8, projecteurs et miroirs (travail de diplôme).

Stéphane Detruche :
-«Autodafé» Installation S.8, N&B, 8 projecteurs, 1996.
-«Build» Installation S.8, N&B, 4 projecteurs, sonore, 1997.
-«Life is a…» Installation S.8, N&B, 8 projecteurs, sonore, 1998.
-«Curve» 3 projecteurs S.8, N&B et couleur, muet, 1999.

Stéphane Detruche et Blaise Tolck :
- Performances : HARD 5, HARD 6, TECNOHEL.

Ulrich Fischer :
-«Rappel des oiseaux», film S.8, 8 min, N&B muet, 1995.
-«Concert performance» au festival de la Bâtie 1995.
-«Un ilôt dans la ville», film 16mm, 18 min, Coul. et N/B, 1998

A cette liste s’ajoute un ensemble de travaux éclectiques comprenant des
films en cours de réalisation, diverses expérimentations, films de vacances,
etc.



Films réalisés avec le concours de L’Abominable

Anne-Sophie Brabant : Projections 16mm noir et blanc dans le cadre des représentations du Drame des Constructeurs, d'Henri Michaux, par la Compagnie les Endimanchés. Durée totale : environ 20'.

Pip Chodorov: - Fin de siècle - 16mm - couleur - son optique - 5'
- Atterrissage - 16mm - couleur - 4' (Gonflage S8)

AM Cornu: - Zoetrope Jazz - performance avec Miquel Mont Peintre, Frédéric Firmin Musicien- 16 mm couleur - durée environ une heure - Les Instants Chavirés- décembre 97.
- 360° - Double écran - S8 / 16 mm- couleur - 10' - Avril 97.
- Ballade - projections sur un écran gonflé par le vent - 16 mm couleur -2x10' environ- La Flèche Mai 97.
- Sans titre - Film S8 - Installation scénique pour Yura Pekka Marsala -Théâtre contemporain de la Danse - Novembre 1998
- Objets trouvés - 16mm couleur - 5’ - Janvier 99
- Judd - Double projection sur écran circulaire - couleur/noir et blanc - 16mm - 20’ - Décembre 1998
- Cercles lumineux 1 -film double écran/installaton-20’-2x16mm - avril 99
- Cercles lumineux 2 - intallation - 3x16mm ou 3xsuper8 - juin 99
«La Destination»: - Passage - performance-installation - Super 8/vidéo - 55', sons concrets, platines… - St-Jean d'Angely, 97

Frédérique Devaux: - Logomagie - 16mm - couleur - son optique- 4'.
- Signes song - 16mm - couleur - son optique - 5'

Marie Doria: - Autoportrait - 16mm noir et blanc - 3'

Sylvain Girves & Christophe Goulard - sans titre - 16 mm couleur - 3’

Nathalie Harran: - Lampadaire - 16 mm couleur - 1'.
- Défilé - super 8 noir et blanc et couleur - 10’

Yves Pelissier: - Performance multi écrans en 3 /4 parties - 16 mm noir et blanc - durée 30' à 40' - Jeux de rythmes et de vitesses- sons en direct:Lionel Fernandez, Erik Minkinnen

Nicolas Rey - Opera mundi ou le temps des survêtements - Triple 16 mm - noir et blanc - 60’ - son CD

Gaël Salva : Travail de truca 16 noir et blanc pour une performance multi-écrans dans le cadre de MusicAction 98 (Vandœuvre-les-Nancy).

Olivier Surville - Scratch (Hommage à Éric Tabarly) - 16mm couleur - 2'40
- Le Mariage de Mathieu - 16 mm noir et blanc - 11'
- Las Negras - 16 mm noir et blanc - 12'

Drazen Zanchi - Gagarine - 16 mm noir et blanc - 10’ - son « live »

Émily Zinth & Fred Sevestre : - La clope - 16 mm noir et blanc - 6'




MTK - La filmo de l’année :

Que des super long métrages pas encore assez long pour être donné en pature à Sophie Marceau.
Une performance en gestation bientot présentée par des LLogistes en costume argenté (sous réserve).



 


haut de page
------------