page éditée le 11/03/03
dernière mise à jour : le 11/03/03
----
> sommaire des textes

[english]

cineastes.net déménage : retrouvez cette page sur http://www.exprmntl.net
accueil---contact---recherche---structures---cinéastes---films---textes---entretiens---festivals---pratique---agenda---annuaire ---liens---go

cineastes.net

Palimpseste
— par Simone Dompeyre —


note 2003 : Ce texte à été initialement publié sur le site de Traverse vidéo, pour la cinquième édition du festival du
4 au 9 février 2002. Simone Dompeyre a accepté de le reproduire tel quel sur cineastes.net.



Sans recourir à la lointaine pratique économique de ce réemploi de parchemin, gratté pour un nouveau message, en gardant ce terme qui sonne étrange à notre oreille, c'est l'approche de la réappropriation par l'art de textes, d'images, de sons déjà inventés qui arrête traverse vidéo cinquième édition.
Non pas la question du plagiat, dont on sait qu'il servit d'exercice dans les académies et que Baudelaire rima du Banville et Rimbaud du Baudelaire avant d'être les proférateurs de leur propre parole, tant il est vrai que les exercices peuvent être un chemin vers, mais ce qui nous intéresse ce sont les projets qui entrelacent diverses composantes, les processus qui sous une oeuvre découvrent des sous textes, les refontes d'oeuvres prises comme matériau. En effet, la réappropriation s'affirme désormais comme manière d'oeuvre.

Le film expérimental d'emblée privilégia le footage, dans l'exhibition de l'excellence du montage ou dans la prise du photogramme en tant que tel et non comme mimétique d'une réalité supposée, ou dans le grattage, la suppression, la surimpression de traces manuelles sur le support parmi d'autres interrogations... La vidéo ne fut pas en compte interrogeant nos habitudes d'acceptation de toute image comme reflet, elle réécrivit des images, reprit des histoires, réinvestit cette spécificité de l'image vidéo en critique du prêt à penser et prêt à voir...

Quant au multimédia, le mal nommé puisque en un seul médium par la transformation de toutes autres sources, il produit de l'image calculée, en mouvement, et sonore sur le terreau d'images déjà produites. Hypertextuel, il atteste de cette désormais vitalité de la reprise, de l'appropriation, signe d'une époque débordant les catégories...

Ainsi des oeuvres recombinatoires, bien au-delà de la citation, se confronteront en février 2002, des installations de Véronique SAPIN autour des Ménines, où la figure de la vidéaste a pris la place du peintre, et en re-lecture de La Délivrance de St Pierre que conserve le Vatican dans les chambres de Raphaël...
Le Radeau de la méduse de Du ZHENJUN pose la question du sort des boat people, une image de clandestins effaçant le tableau patrimonial...
Fahrenheit 751 de Gustavo KORTZARZ ! mêle le livre et la vidéo pour dénoncer la censure
La lecture de Laure GIRAUDEAU projette sur un tableau l'empreinte vidéo qu'elle a déformée. Et en préparation... une installation multimédia de Pierre Yves FREUND. Autant de figures et d'écritures, car le palimpseste ne se limite pas à l'emprunt d'images faites- type ready made- le palimpseste ce n'est pas obligatoirement reprendre des images d'autres mais leur trace, leur écho, leur empreinte, leur projet pour les déconstruire, pour les reconstruire, les critiquer, leur reconnaître la force du questionnement ou celle simple du plaisir.

Le palimpseste c'est la manière de reprendre en matériau pour des échafaudages nouveaux, d'anciennes nouveautés.

Cartes blanches sont données à Heure Exquise de Lille, premier collectif à diffuser et à défendre l'art vidéo en France, et à Vidéographe ayant tenu le même rôle au Québec.
Traverse suit son projet de faire découvrir de jeunes artistes et leur consacre une matinée de diffusion et des espaces pour des installations.
Traverse suit son projet d'alterner rencontres, débats et soirées de découvertes ou de re-vision.
Traverse suit son projet de réseau non seulement par ses cartes blanches mais par une diffusion en divers lieux toulousains, La Cinémathèque, le Lycée des Arènes, la chapelle des Carmélites (Monuments Nationaux), le Salon Bocal , le cinéma l'ABC, le Japan, Ombres Blanches...


Simone Dompeyre, février 2002.



haut de page
-------------

Autres pages

Le site de traverse vidéo : http://www.alart.org/traverse